Concurrence directe et indirecte : comment les différencier ?

Dans le domaine du commerce ou simplement des affaires, les acteurs sont souvent en rivalité du fait de proposer leurs biens et service sur le même marché. Tel est le sens de la concurrence. Toutefois, il convient de préciser, en ce qui concerne la concurrence, qu’elle peut être directe ou indirecte. La raison de cette précision se justifie, car les deux notions présentent des différences.

Qu’est-ce que la concurrence directe ?

La concurrence directe est le fait pour une entreprise de proposer une offre de produits, de services et de biens identiques à celle de l’entreprise concernée. Elle satisfait les mêmes besoins des clients ou consommateurs de l’entreprise. Pour faire simple, on parle de concurrence directe lorsque l’entreprise concurrente a exactement la même cible que l’entreprise dont il est question.

Un concurrent direct est donc une entreprise ou toute structure qui propose à la clientèle des produits ou services semblables à ceux proposés par l’entreprise dont il s’agit. Il fournit alors le même niveau de satisfaction à la clientèle. Seule une étude de la concurrence permet d’identifier un concurrent direct de même qu’une entreprise concurrente indirecte.

Qu’est-ce que la concurrence indirecte ?

La concurrence indirecte fait proposer par une entreprise une offre de services et de produits différente de celle de l’entreprise dont il s’agit. Pour ce type de concurrence, la vocation est de satisfaire les mêmes besoins, mais autrement. Finalement, l’offre n’est pas la même, mais la cible ne change pas. Pour ainsi dire, la concurrence indirecte est basée sur une offre de produits de substitution.

Le concurrent indirect est cette société dont les produits et services sont différents de ceux de l’entreprise concernée. À ce niveau, l’offre de cette structure est susceptible de répondre aux mêmes besoins des potentiels clients de l’entreprise concernée. Qu’il s’agisse de concurrents directs ou indirects, le nouveau promoteur d’une entreprise doit trouver pour son offre un positionnement qui lui procure un avantage concurrentiel.

Quelles sont les différences entre la concurrence directe et la concurrence indirecte?

Pour toute nouvelle entreprise qui envisage de s’installer sur un marché, il est serein de faire une étude du marché. Ceci implique une analyse concurrentielle, encore appelée benchmark. Ces actions permettent de mieux connaître le terrain, de déterminer une stratégie marketing et surtout d’identifier les principaux concurrents. Au sujet de ces derniers, la majorité des entreprises s’intéressent aux concurrents directs alors que ceux indirects ne sont pas à négliger.

L’analyse de la concurrence permet donc de repérer les concurrents directs et indirects et de relever leurs forces et faiblesses. Cette étude comporte de nombreux avantages et permet de bénéficier d’une part de marché. Elle est donc valable pour les deux types de concurrence. Les différences qui s’observent entre elles sont surtout basées sur l’offre de services ou de produits.

Dans le premier cas, l’offre est clairement identique, les mêmes clients sont visés avec des produits similaires. Dans le second cas, la concurrence ne s’affiche pas nettement, mais est tout de même présente. Les entreprises concurrentes ne proposent pas la même offre. Toutefois, la cible demeure la même, car les biens et services répondent presque aux mêmes besoins des consommateurs. Dans tous les cas, une veille concurrentielle s’avère indispensable.

Laisser un commentaire