La zone de chalandise d’un commerce c’est quoi ?

Le développement d’un commerce dépend en tout premier lieu de la clientèle. Il s’agit d’un élément indispensable qui constitue en quelque sorte son poumon. Pour avoir une bonne clientèle, il faut réaliser une étude afin de choisir le bon endroit pour implanter l’entreprise. C’est le sens de la zone de chalandise d’un commerce. Elle est déterminante pour établir un commerce qui va prospérer.

Qu’est-ce qu’une zone de chalandise ?

La zone de chalandise est l’espace géographique dans lequel se retrouve la majorité des clients d’un commerce. Elle attire considérablement un trafic de clients. Elle est positionnée de telle sorte que les potentiels clients résident tout autour du point de vente. La zone de chalandise est donc le périmètre d’attractivité importante et d’influence du commerce.

Il s’agit de la zone où se situe donc les principaux clients identifiés lors d’une étude de marché. Elle se schématise par des courbes isométriques ou isochrones. Les premières tiennent compte de la distance à parcourir pour atteindre le point de vente. Les secondes prennent en considération le temps à mettre pour y arriver.

La zone de chalandise peut concerner aussi bien le commerce proprement dit, à savoir les boutiques, les magasins et tout point de vente. Sont également incluses, les structures qui proposent des prestations de services comme les banques, les assurances ou les cabinets de conseil. Une étude du marché en vue du choix d’un emplacement commercial doit nécessairement prendre en compte la zone d’influence.

Quelles sont les critères de détermination d’une zone de chalandise ?

Il existe des critères principaux à prendre en considération pour l’analyse de la zone de chalandise. Il faut d’abord tenir compte de la distance à parcourir par les clients pour venir au magasin. Non seulement cela, la concurrence est un élément capital à ne pas négliger dans le choix d’une zone d’attraction. Pour une détermination juste, il faut tenir compte du nombre d’habitants également.

La clientèle peut être située à quelques centaines de mètres ou à quelques kilomètres du point de vente. Plus ce dernier est proche d’eux, plus les consommateurs auront de la facilité à s’y rendre. Ce critère indique à la fois le temps d’accès qu’il faut pour effectuer le déplacement. Un point de vente rapide d’accès est toujours préférable à un autre qui sera plus long.

Ensuite, le processus de détermination de la zone de chalandise permet de repérer les concurrents déjà installés et à venir. C’est également l’occasion d’enquêter sur leur stratégie de communication afin de savoir laquelle adopter. Ce faisant, les actions à mener permettront de fidéliser des clients et de verrouiller la clientèle d’une zone géographique donnée. Il faut également tenir compte de l’attractivité du point de vue commercial du lieu d’implantation.

Comment est composée une zone de chalandise ?

Infographie d'une zone de chalandise avec les trois zone ( Primaire, secondaire et tertiaire)

La zone de chalandise est composée de plusieurs sous-zones, trois principalement. Il s’agit des zones de chalandises :

  • Primaire ;
  • Secondaire ;
  • Tertiaire.

La zone de chalandise primaire est l’espace géographique le plus important. En effet, l’attraction y est plus forte d’une part, et d’autre part, il est le plus proche des potentiels clients. La zone primaire de chalandise contribue en grande partie à la réalisation du chiffre d’affaire. Il faut à peine 5mn aux clients pour se rendre au point de vente.

En ce qui concerne la zone secondaire de chalandise, il s’agit d’un périmètre plus large dans lequel l’attractivité n’est pas négligeable. Ici, il est noté la présence de concurrents dans cette zone. Afin d’avoir une main mise sur la clientèle potentielle de cet endroit, il faut mettre en place un système de marketing et de communication. Les potentiels clients disposent d’une durée de 10mn environ pour aller chercher leur produit dans le magasin. Peu importe le moyen de déplacement.

La zone de chalandise tertiaire est le secteur géographique le plus éloigné du magasin ou du centre commercial. Dans cet espace, les clients ont un large choix de points de vente et peuvent choisir l’un ou l’autre. L’attractivité est beaucoup moins marquée. Pour avoir une bonne visibilité donc, les actions de communication doivent être renforcées afin d’attirer le plus de clients possibles. La durée du trajet est encore plus longue et peut aller à 15mn environ.

Quels sont les avantages d’une zone de chalandise ?

La clientèle étant la base du commerce, il faut bien définir une zone de chalandise. En plus d’orienter sur le choix de l’implantation du commerce, elle permet aussi de connaître au mieux la clientèle. La zone de chalandise favorise la mise en place des stratégies pour attirer et satisfaire les clients cibles. Tel est le cas aussi des aspects sur lesquels les efforts seront focalisés afin d’avoir une grande part du marché.

Par ailleurs, en identifiant une zone de chalandise, la taille du magasin à installer est facilement déterminable. Il en est de même pour le personnel à recruter et le matériel nécessaire. Cela permet au responsable du commerce de ne pas être pris au dépourvu sur certains faits. En choisissant un emplacement stratégique, la zone de chalandise a pour objectif principal d’optimiser le chiffre d’affaire potentiel du commerce.

La zone d’achalandage permet également de réduire au maximum les risques liés à la concurrence et autres aspects au moment de son implantation. Dans ce sens, elle conduit à améliorer et à corriger ce qui doit l’être en tenant compte de la demande. Une étude du marché est alors indispensable dans le cadre de la création d’une entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.