Entrepreneuriat& Business

La méthode QQOQCP pour la résolution de problème : C’est quoi ? Comment l’utiliser ? Et des exemples

La méthode QQOQCP pour la résolution de problème : C’est quoi ? Comment l’utiliser ? Et des exemples

Comment évaluer un problème sous tous les angles ? Il est extrêmement difficile de poser des questions pertinentes pour aborder ce sujet sous un angle pertinent. Ce sont exactement les capacités de la méthode QQOQCP.

Parfois, une équipe est incapable de résoudre un problème parce que chacun le perçoit différemment. Il existe une subjectivité sous-jacente qui rend difficile l’obtention d’un accord entre les faits perçus, avec la tendance de chaque individu à regarder et à penser uniquement à partir de son point de vue et/ou de ses connaissances.

Dans la méthode QQOQCP, la situation peut être analysée finement. Nous devons mener notre travail de manière constructive, sur la base d’un questionnement systématique, afin d’aborder nos problèmes dans toutes leurs dimensions, de déplacer nos points de vue et d’ouvrir la possibilité de solutions.

C’est quoi la méthode QQOQCP ?

La méthode QQOQCCP (ou Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi) est un moyen efficace de suggérer un problème ou une situation de manière exhaustive et précise. On l’appelle parfois « la méthode du questionnement ».

Comment mettre en application la méthode QQOQCP ?

La méthode QQOQCP comprend trois éléments principaux :

  1. Afin de développer les meilleures réponses à vos questions (la bonne information), vous devez concevoir la bonne approche.
  2. Votre définition des priorités détermine les points ou les problèmes les plus importants.
  3. Vous devez trouver des solutions et des propositions appropriées aux problèmes posés.

L’objectif dans cet article est de comprendre l’étape 1 et voici quelques informations qui vous faciliteront la tâche. Les astuces de formulation de chaque question sont soigneusement choisies pour minimiser, voire éliminer, le caractère dérangeant des questions.

.

Quoi ?

Avec la question « Quoi », le problème en question est défini de manière claire et précise. Cela met en évidence les besoins du prospect, et comment cette situation a conduit à ces circonstances. Ainsi, les questions peuvent être les suivantes :

  • De quoi s’agit-il ?
  • Dans quel but allez-vous l’utiliser ?
  • Quelle est la cause exacte du problème ?
  • Qu’est-ce qui est nécessaire à votre décision ?
  • Qu’est-ce qui déterminera votre choix final ?
  • Quels sont les retours des prospects et clients ?
  • Quelle est votre opinion sur cette solution ?

Qui ?

En utilisant la question « Qui », on identifie toutes les personnes impliquées dans le processus d’utilisation et d’achat de biens ou de services.

  • Qui est le décideur et qui est responsable de la prise de décision ? S’agit-il de la personne de contact ?
  • Qui va utiliser le service ou le produit ?
  • Qui sont les concurrents ou fournisseurs potentiels ?
  • Qui puis-je contacter ?
  • Qui sont les personnes avec lesquelles vous travaillez ?
  • Qui est responsable de la mise en œuvre du projet ?

Où ?

La localisation du problème est liée à la question « Où ».

  • Le problème est situé où ?
  • Où le service ou le produit sera-t-il utilisé ?
  • Le problème apparaît à quel stade ?
  • Où les produits seront-ils installés dans votre magasin ?
  • Où le produit sera-t-il distribué ?

Quand ?

Ensuite, nous avons la question de la temporalité. L’objet du processus d’identification du problème est de déterminer les circonstances temporelles de son apparition, telles que sa fréquence, sa prévisibilité, sa durée…. Diverses questions sont alors posées, notamment :

  • Le problème s’est produit quand exactement ?
  • Depuis quand ces préoccupations sont-elles présentes ?
  • Quand êtes-vous susceptible de prendre votre décision ?
  • A quelle fréquence le problème se produit-il ?
  • Quand l’offre devrait-elle être lancée ?
  • Quand cet événement particulier s’est-il produit ?

Comment ?

Les problèmes doivent être définis en fonction de leur origine, mais aussi des moyens par lesquels ils fonctionnent. Le « comment » donne une image de la façon de la situation actuelle.

  • Comment ce problème apparaît-il ?
  • Comment pouvez-vous expliquer ce problème ?
  • Comment le client s’est-il retrouvé dans cette situation ?
  • Comment pouvez-vous être sûr que les procédures sont respectées ?
  • Comment les équipes, les départements et les entreprises sont-ils organisés ?
  • Comment les acteurs réagissent-ils dans différentes circonstances ?
  • Comment ces situations sont-elles régies par la loi ?

Combien ?

La notion de combien est exprimée en termes de quantité, de volume, de valeur ou de somme ou de ressources nécessaires. Par exemple, elle concerne le budget ou la quantité dont a besoin le client. Dans la méthode QQOQCP, il n’y a que deux C mais dans une variante s’appelle QQOQCCP avec le Comment et le Combien.

 Quelques exemples :

  • Combien le nouveau système va-t-il coûter ?
  • Combien d’argent avez-vous alloué à ce projet ?
  • Combien de personnes sont censées participer au projet ?
  • Combien d’articles souhaitez-vous commander ?
  • Combien dépensez-vous en publicité ?
  • Combien de prospects avez-vous ?
  • Combien devrions-nous facturer pour ce nouveau produit

Pourquoi ?

En demandant pourquoi un produit ou un service a de la valeur pour eux, les clients révèlent leurs motivations les plus profondes. Si ces informations sont disponibles, le vendeur peut alors les utiliser pour convaincre l’acheteur.

  • Pourquoi suivez-vous ceci ? Pourquoi est-ce pertinent ?
  • Pourquoi a-t-il décidé de poursuivre cet objectif ?
  • Pourquoi avez-vous choisi celui-ci plutôt qu’un autre ?
  • Pourquoi avez-vous accepté cet emploi ?
  • Pouvez-vous nous dire pourquoi vous avez choisi cette solution ?
  • Pourquoi cela se produit-il ?

Voir aussi : Entreprise logistique : Que fait une entreprise de logistique ?

Tableau récapitulatif et exemples de la méthode QQOQCP

Tableau récapitulatif et exemples de la méthode QQOQCP

Post Comment